Cadeaux solidaires

Porteurs d’une grande valeur symbolique, les cadeaux solidaires sont généralement très bien perçus par les populations que vous rencontrerez lors de votre mission de volontariat. Quelques idées pour des dons qui ont du sens.

Cadeaux utiles

Pour faire un geste solidaire envers des populations rencontrant des conditions de vie difficiles, vous pouvez, avant le départ, demander à vos proches et connaissances de rassembler des objets dont ils n’ont plus l’usage et qui pourraient être bien utiles sur place. Comme des objets publicitaires, par exemple : cahiers, stylos, t-shirts… Vous pouvez également organiser une collecte à plus grande échelle, dans votre quartier ou dans une école. Tous les objets peuvent s’avérer nécessaires dans certains pays particulièrement démunis : fournitures scolaires, vêtements, produits de toilette, échantillons… Vous pouvez tout donner en arrivant sur place, à une association ou directement à une école si le transport est compliqué par la suite.

Cadeaux souvenirs

Pensez à emporter de petites babioles et de menus présents en guise de remerciement destinés aux personnes avec qui vous avez été en contact pendant votre séjour. Ils seront reçus comme des souvenirs de votre passage mais aussi comme des symboles de votre pays d’origine. Les enfants seront ravis d’avoir une tour Eiffel miniature !

Véritable bénéfice ?

Si les cadeaux symboliques feront plaisir à coup sûr, certains présents jugés pertinents peuvent se révéler inutiles et inadaptés. Un don mal ciblé peut embarrasser celui qui le reçoit, favoriser des jalousies ou des inégalités. Par exemple, des médicaments utilisés en dehors d’une prescription médicale peuvent être inappropriés voire dangereux, sans oublier le risque qu’ils rejoignent les circuits du marché noir.

Afin d’éviter ces impairs et ces maladresses, il convient de bien identifier les besoins locaux. Pour ce faire, contactez les structures qui travaillent sur place et renseignez-vous sur les besoins des personnes auprès de qui elles interviennent. S’il est possible de se procurer sur place de quoi faire un don utile, préférez cette option. Vous contribuerez au développement de l’économie locale, en vous assurant de faire un don adéquat tout en ne vous encombrant pas inutilement durant le voyage. Veillez aussi à remettre vos dons à un responsable de l’association ou de la structure qui vous accueille : il veillera à ce qu’ils soient distribués de façon équitable.

Et n’oubliez pas que la pauvreté existe aussi à nos portes. Si vous possédez des objets utiles ou des vêtements dont vous n’avez plus besoin et qu’il vous est impossible de les emmener pour une raison ou une autre, pensez à en faire don à des organismes comme Emmaüs, la Croix-Rouge ou le Secours populaire.

Newsletter - Inscrivez-vous !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à la newsletter de QOA Magazine et restez informés de l’actualité solidaire, associative et du voyage utile par email.