Rencontre avec Cyril Dion

Alors qu’il vient d’être nominé aux Césars pour son film Demain, Qoa magazine est allé à la rencontre de l’activiste pour un monde meilleur, Cyril Dion.

Cyril Dion nous a donné rendez-vous chez son éditeur Actes Sud, dans le 6ème arrondissement parisien.

Une poignée de main franche, une coiffure hirsute, une barde de plusieurs jours, un sourire chaleureux et un regard doux et un tantinet rêveur. Autant dire que nous sommes sous le charme. Et nous ne sommes pas les seuls, car déjà 500 000 spectateurs se sont rendus dans les salles obscures pour voir son film « Demain », réalisé en collaboration avec Mélanie Laurent. Un documentaire innovant mettant en avant de manière positive « le nouveau monde en marche ». Deux heures de voyages à travers la planète pour rencontrer les acteurs du changement : des personnes lambda ayant décidé de trouver des solutions innovantes pour créer un demain responsable et plus écologique. « Des leaders un peu rebelles » comme le précise Cyril qui ne se laissent pas submerger par les diktats de la société de consommation, mais qui innovent et inventent de nouvelles solutions.

La citation de Gandhi, chère à Cyril : « Montrer l’exemple n’est pas la meilleure façon de convaincre c’est la seule », résume parfaitement son travail.

Son film a plusieurs objectifs : faire sortir les spectateurs du cinéma avec de l’espoir et montrer aux jeunes qu’ils sont dans un monde où tout est à construire. Il suffit juste de trouver son chemin et d’oser se lancer. Pour avoir une vie heureuse et épanouie, il faut lui donner du sens.

La quête de sens c’est ce qui a mené le réalisateur sur les chemins de l’écologie.

Donner du sens à sa vie

Après quelques années devant la caméra, à jouer « des rôles à oscar » comme il en plaisante, le jeune acteur décide d’abandonner le monde du cinéma : « je voulais être à la source de ce que je créais et j’avais besoin de trouver du sens à ce que je faisais ». Dans un premier temps il décide de se consacrer à la médecine naturelle afin de comprendre le fonctionnement du corps. Ensuite il se penche sur le problème du conflit israélo-palestinien et organise le deuxième congrès mondial des imams et des rabbins pour la paix.

En 2007, on lui propose de fonder un mouvement autour des idées de Pierre Rabhi, porte parole de l’agriculture responsable. Concerné par les questions écologiques, il accepte et commence l’aventure Colibris.

Pendant cinq ans il s’y consacre corps et âme, jusqu’à l’épuisement. En 2013, il craque. Surmené, il fait le choix de prendre du recul et quitte la tête du mouvement.

Après quelques mois de repos, il décide de réaliser, aux côtés de Mélanie Laurent, le film qu’il avait commencé à écrire en 2010. Elle accepte sans hésiter, c’est le début de l’aventure « Demain ». Ils réalisent une levée de fonds publics très prolifique -en deux jours ils récoltent 200 000 euros, somme doublée au bout de deux mois- et se lancent. Ils partent à travers 10 pays, à la recherche des témoignages de ceux qui agissent.

Nourriture, transition énergétique, nouveaux modèles d’économie, réinventer la démocratie, et enfin l’éducation, tous les sujets essentiels constitutifs de notre société sont abordés avec finesse et intelligence. Agriculture biologique, monnaies alternatives, villes vertes, école à l’écoute des enfants et de leurs différences… il n’y a pas de problèmes, seulement des solutions. Une vraie bouffée d’air pour nos sociétés angoissées et pessimistes.

Et demain…

Pour demain Cyril Dion a de grandes ambitions : « que les gens ne soient plus obligés d’avoir un travail subi, mais une activité choisie, que l’économie ne détruise pas les ressources mais les régénère, et que nous vivions avec une agriculture plus responsable ». Même s’il ne se dit pas très optimiste, Cyril est décidé à faire tout son possible pour supporter la transition écologique et sociologique que nous devons opérer avant qu’il ne soit trop tard, car si rien n’est fait en 2100, une partie des occupants de notre planète pourrait être amenés à disparaître. Il est déjà sur l’écriture d’un prochain film.

Malgré sa motivation sans faille, il sait que l’évolution de la société doit venir d’une prise de conscience collective et d’une action citoyenne. Une action qui commence chez soi mais qui doit aussi dépasser les frontières. Cyril encourage fortement les gens à partir s’engager dans des missions à l’étranger « aujourd’hui le tourisme est dévastateur, c’est important de trouver un moyen de partir avec un impact écologique léger et beaucoup d’échange humain. C’est primordial d’aller au contact d’autres populations pour mieux comprendre le monde ».

L’engouement suscité par son film, laisse entrevoir les prémisses du changement de mentalité des individus, qui deviennent des citoyens responsables et solidaires, lassés par la surconsommation, la sur pollution et le sur individualisme.

Soyons plutôt sur de nous, car c’est ensemble que nous construirons Demain.

par Philippine Hattemberg

Newsletter - Inscrivez-vous !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à la newsletter de QOA Magazine et restez informés de l’actualité solidaire, associative et du voyage utile par email.